Article du blog du Hacker : http://www.leblogduhacker.fr/etre-anonyme-sur-internet/

L’anonymat fait couler beaucoup d’encre depuis les 5 dernières années, notamment depuis l’avènement des réseaux sociaux et des dispositifs de surveillance.

Être anonyme sur Internet est devenu un luxe, et nombreux sont les internautes prêts à payer pour anonymiser leur connexion et leurs traces sur Internet.

Concrètement, qu’est-ce que l’anonymat ?

Être anonyme signifie rester inconnu, non identifiable. L’anonymat garantit le respect de sa propre vie privée. Être anonyme permet de se sentir en sécurité, de pouvoir surfer sans conséquences, de contourner les blocages. Et enfin, l’anonymat permet dans certains cas de passer outre la censure et les lois.

être anonyme sur internet

Pourquoi être anonyme sur Internet ?

Après tout, si on ne télécharge pas illégalement, si on ne pirate personne , y a t-il une vraie raison d’être anonyme ?

Le problème avec Internet c’est que des données diverses à notre sujet sont récupérées sans qu’on s’en rende compte. Cela semble anodin, mais l’importance de ces données peut faire très rapidement pencher la balance.

Quelles données sont récupérées ?

Saviez-vous que :

  • Les robots de Facebook lisent littéralement vos messages privés afin de mieux cibler les publicités ?
  • Les robots de Facebook toujours, peuvent vous reconnaitre sur des photos ou vous êtes de dos.
  • Votre adresse IP, vos cookies, les informations sur votre navigateur, vos habitudes de navigation, vos données transmises en clair peuvent être récupérées ou interceptées très facilement ?
  • Les SpyWare ne détruisent rien sur votre système mais récupèrent toutes sortes d’informations sur votre ordinateur et surtout sur VOUS à diverses fins (surtout marketing) ?
  • La révélation par un quotidien britannique de l’existence du programme de surveillance appelé PRISM mené par la National Security Agency (NSA) démontre que Google, Facebook, Yahoo…etc sont associés au programme afin de surveiller les internautes ?
  • Google en sait plus sur vous que votre mère. Par exemple, Google connaît et retient tous les termes que vous aviez recherché, voir ici : https://history.google.com/history/ (à condition d’être connecté à un compte)
  • Les données que vous croyez avoir supprimées d’un site, blog, forum…etc sont encore en ligne et visibles par tout le monde ?

Ce n’est qu’une partie à peine visible de l’iceberg.

Voici une page démontrant ce qu’il est possible de récupérer (en partie seulement) sur vous : http://leblogduhacker.fr/ce-qu-on-sait-sur-vous/.

Comment devenir totalement anonyme sur Internet ?

Formatez votre ordinateur, éteignez-le, débranchez-le et déménagez.

Bon, ça fonctionne mais on va essayer de trouver un moyen de rester chez soi et de garder nos données.

Plusieurs options sont disponibles pour surfer anonymement, mais ne se valent pas toutes.

1. Utiliser un proxy

surfer anonymement avec un proxy

Un serveur proxy est aussi appelé un serveur mandataire, il permet de se connecter à un site à votre place puis de vous transférer les données. Le site visité par le proxy n’est donc pas visité par vous-même et il ne vous connait donc pas.

Les proxies embarquent souvent de nombreuses options comme la désactivation des cookies, des applets Java…etc.

Il y a cependant un problème concernant le temps de retransmission des données. Si vous vous connectez à un proxy Indonésien, vous attendrez certainement des bonnes secondes en plus que depuis votre propre connexion à chaque lien cliqué.

On distingue aussi plusieurs types de proxies, des proxies dits « élites » garantissent un anonymat optimal tandis que d’autres proxies de base permettent tout de même de retrouver votre adresse IP, donc de vous retrouver (simplement parce que ces proxies en question partagent votre adresse IP).

Pour configurer un serveur proxy pour Firefox c’est assez simple, des addons sont faits pour, voici FoxyProxy : https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/foxyproxy-standard/

Avec Chrome pareil, voici Proxy Switchy : https://chrome.google.com/webstore/detail/proxy-switchy/caehdcpeofiiigpdhbabniblemipncjj

Je passe les détails techniques pour l’installation car j’estime que les sites ci-dessus vous renseigneront suffisamment. 😉

Il existe également des proxies web, il s’agit de sites web permettant de faire la navigation à votre place et de vous afficher directement le résultat sans paramétrage préalable.

(Attention, beaucoup de sites comme Facebook utilisant la technologie Ajax ne fonctionnent pas vraiment avec les proxies web)

Les proxies ne garantissent cependant pas un anonymat à 100%, il est possible à partir d’eux de retrouver votre adresse IP sur demande, par exemple venant de la justice et les proxiez gratuits ont mauvaise réputation car les propriétaires pourraient espionner vos activités sans gêne et sans que vous vous en doutiez.

2. Utiliser les Réseaux Privés Virtuels (VPN)

hidemyass anonymat

Les VPN reposent sur un protocole de tunnelisation. Il s’agit d’un protocole permettant d’encapsuler et de crypter les données transférées d’une machine à une autre. On parle donc de tunnel car les informations ne sont pas lisibles lors du transfert.

Concrètement, les données sont chiffrées à partir du périphérique utilisant le VPN (ordinateur, smartphone, tablette, routeur…etc) jusqu’au FAI (qui ne sait donc pas ce que contiennent vos données). Puis le FAI renvoie automatiquement les données toujours chiffrées au serveur VPN à travers Internet. Les données sont ensuite déchiffrées pour atteindre leur destination (le service final). Personne ne peut lire vos données et votre anonymat est garanti par changement d’adresse IP et de localisation. On recommande tout de même d’utiliser HTTPS et autres protocoles de chiffrement dès que possible.

Un VPN ne sert d’ailleurs pas qu’à naviguer anonymement, les entreprises utilisent souvent des VPN pour placer plusieurs sites géographiques sur le même réseau LAN. La censure, la géolocalisation, le blocage d’accès aux sites, la protection de son adresse IP sont autant d’autres raisons évoquées et qui rendent le VPN absolument nécessaire.

Le service VPN peut également permettre de chiffrer d’autres protocoles que HTTP, comme FTP ou IMAP.

Pour parler du débit de connexion, il faut savoir qu’il est meilleur que pour les proxies car la connexion est directe entre l’utilisateur et le serveur VPN.

Le problème là encore, c’est que tout repose sur le prestataire. Si il est de confiance, votre anonymat est donc garanti, comme c’est le cas pour HideMyAss.

HideMyAss a été traduit en français (sauf l’interface graphique pour le moment), je vous ai donc préparé ici un article pour vous montrer comment l’installer et l’utiliser.

Sachez déjà que :

  • Vous serez entièrement anonyme sur Internet, le trafic sera crypté peu importe où vous vous trouvez.
  • Vous obtiendrez des adresses IP anonymes gratuites dans plus de 180 pays.
  • Les standards de cryptage sont ceux utilisés par les gouvernements.
  • Tous les sites censurés ne le seront plus pour vous.
  • Toutes les applications seront anonymisées (car toute votre connexion passera par un tunnel).
  • Vous avez 30 jours pour tester le service, si vous n’êtes pas satisfait(e) vous êtes remboursé(e)

Utiliser un VPN est donc une très bonne solution mais elle a également un coût.

Un coût justifié sachant qu’un VPN vous protège davantage sur un réseau Wi-Fi public, pour lire vos mails, partager des données privées, jouer en ligne…etc.

Un VPN n’est pas qu’utile pour visiter des sites interdits ou devenir anonyme, c’est donc un très bon investissement.

3. Utiliser le réseau TOR

tor surf anonyme

TOR (The Onion Router) est un réseau mondial de routeurs. La connexion d’un utilisateur transite par plusieurs ordinateurs dans le monde appelés des nœuds.

Les connexions entre les nœuds sont cryptées, en somme il est donc impossible de retrouver l’internaute initial.

Le site que l’internaute cherche à visiter ne verra donc que l’adresse IP du dernier nœud.

TOR est distribué en tant que logiciel gratuit open source et chaque internaute peut devenir un nœud. TOR est cependant (très) lent puisque la connexion passe justement par plusieurs nœuds.

Bien que TOR soit recommandé pour être anonyme sur Internet, il faut savoir que la cyberpolice n’a pas d’autres moyens que l’infiltration. Des agents utilisent donc également TOR (ou des serveurs-noeuds) pour y voir ce qui s’y passe et vu le nombre d’arrestations on peut se demander si TOR est encore sûr pour le surf anonyme.

Surfer anonymement dans un cybercafé ?

On parle souvent de se connecter dans un cybercafé ou un ordinateur de l’entreprise ou de l’école pour surfer anonymement et empêcher quiconque de nous retrouver.

C’est une affirmation pas forcément juste car il faudrait supposer qu’aucun autre programme espion n’est placé sur les ordinateurs en question et qu’aucun autre moyen ne permettrait de nous suivre à la trace (dont les logs de connexion). Si vois ne pensez pas qu’un cybercafé est securisé à la base, inutile de penser qu’il vous rendra anonyme. C’est sans parler des caméras de surveillance et autres empreintes digitales laissées, même si là on se place dans des cas extrêmes…

Conclusion

On a vu qu’être anonyme sur Internet n’est pas très évident, l’idéal sera déjà de commencer par un VPN, profitez immédiatement de la réduction de HideMyAss ici.

Cela dit, nous allons pousser un peu plus les explications :

La vérité sur les logs !

La plupart des VPN enregistrent les vraies adresses IP des internautes (en tout cas celles utilisées pour visiter leur site) durant un certain temps. Cela n’est pas pour vous pister mais plutôt pour réagir en cas de problème grave et de demande venant de la justice (ce que l’on appelle en France une réquisition judiciaire).

Car si vous faites partie d’une organisation de cyberterroristes visant à pirater des banques ou je ne sais quoi, il y a tout de même des chances que le service VPN soit amené à donner vos informations si il en a et si les autorités viennent les demander.

Et non seulement le service VPN donnera ces informations mais Facebook, Google, Microsoft, votre patron et bien d’autres le feront également sans problèmes.

Donc d’un point de vue anonymat sur Internet pour 99,99% des tâches, vous êtes bien anonyme avec un VPN.

Si vous êtes un internaute souhaitant simplement masquer son identité ici et là, tout en profitant d’une sécurité renforcée, d’un déblocage des sites censurés, et de tous les avantages des VPN, la NSA n’ira pas vous chercher…ni personne d’autre.

Il est également intéressant de lire les termes du contrat, car nombreux sont les VPNs (que je ne citerai pas) à promettre un surf anonyme à 100% alors que dans les termes on peut y lire que les données de connexion sont sauvegardées pour une durée non déterminée et divulguées en cas de souci. HideMyAss supprime les logs tous les 2/3 mois, NordVPN n’a pas de logs (voir ci-dessous).

Un VPN no log efficace

Si en revanche vous préférez utiliser un service VPN dit « no logs » qui n’enregistre donc aucune information sur vous (surf anonyme à 100%), vous pouvez vous tourner vers NordVPN, j’en ai fait un test ici :

http://securite.3dje.fr/archives/45

Tous les standards d’un bon VPN s’y trouvent, un plus d’un service client très amical.

Tout savoir sur votre anonymat

Pour en apprendre encore plus et pousser plus loin toutes les explications que nous venons de voir, je vous invite à télécharger le guide Les Secrets sur notre Anonymat.

Je vous apprendrai des choses aussi étonnantes qu’effrayantes, notamment par rapport au fait que les données que vous avez soi-disant supprimées sont toujours visibles sur Internet, et tout le monde peut les retrouver. Cela alors même que vous avez initié des procédures légales de suppression des données, notamment via le fameux formulaire de « suppression » de Google.

Nous verrons comment retrouver ces données et comment établir une carte d’identité virtuelle d’une personne en possédant juste une adresse e-mail.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer